L'équipe de l'Observatoire

Nicolas Zorn, directeur général de l'Observatoire québécois des inégalités

Nicolas Zorn

Directeur général

Nicolas est doctorant en science politique à l’Université de Montréal et détient une maîtrise en science politique ainsi qu’un baccalauréat en communication et politique, tous deux obtenus à l’Université du Québec à Montréal. Spécialiste des inégalités, il a publié plusieurs études sur le sujet et est régulièrement invité à commenter des enjeux économiques et sociaux dans les médias.

Conférencier et auteur, il a récemment publié l’ouvrage Le 1% le plus riche : l’exception québécoise (Presses de l’Université de Montréal) et l’essai autobiographique J’ai profité du système. Des centres jeunesses à l’Université, parcours d’un enfant du modèle québécois (Somme toute). Il est également porte-parole de la Fondation du Centre jeunesse des Laurentides.

 

Lorène Cristini, directrice générale adjointe à l'Observatoire québécois des inégalités

Lorène Cristini

Directrice générale adjointe

Lorène détient un baccalauréat en administration des affaires et études internationales, une maîtrise en stratégie et un D.E.S.S. en développement durable et responsabilité sociétale à HEC Montréal. Elle a complété sa formation par un certificat en droit de l’Université de Montréal, une formation en gouvernance du Collège des administrateurs de sociétés et un programme en développement organisationnel de l’école des dirigeants d’HEC Montréal.

Spécialisée dans les stratégies de responsabilité sociétale et leurs applications aux pratiques d'affaires, ainsi qu’en gestion et gouvernance d'OBNL, elle a travaillé plusieurs années en conseil, comme directrice responsabilité sociétale, puis à des postes de direction d'organismes de bienfaisance en environnement, comme directrice générale et directrice des opérations.

Elle est actuellement commissaire à l'Office de consultation publique de Montréal, présidente du conseil d'administration de Poly-Mer et administratrice de l’Institut de Biomimétisme. En 2016, elle a été sélectionnée Jeune Femme Leader par Concertation Montréal.

 

Geneviève Joseph, responsable des communications à l'Observatoire québécois des inégalités

Geneviève Joseph

Responsable des communications

Geneviève détient un baccalauréat ès sciences de l’Université de Montréal, obtenu par le cumul d’une mineure en science politique et d’un certificat en rédaction professionnelle (Université de Montréal), ainsi que d’un certificat en marketing appliqué (Université McGill). Elle débute sa carrière en communications et marketing en entreprise privée, se spécialisant pendant sept ans en stratégie et en production de contenu, avant de faire le saut et de se joindre à l’équipe de l’Observatoire.

Intéressée depuis un très jeune âge par la réduction des inégalités et l’implication sociale, elle est membre du conseil d'administration de Nourri-Source Montréal et fait du bénévolat ponctuel pour différents organismes communautaires.

Marie Lamarre

Conseillère en valorisation de la recherche

Marie Lamarre détient un baccalauréat en littérature et cinéma de l’Université de Montréal. Elle a participé en 2013 à la fondation des Productions Somme toute, un groupe d’édition montréalais spécialisé dans la publication d’essais sociopolitiques et d’ouvrages sur l’histoire culturelle québécoise. À titre d’éditrice, elle y réalisé plus d'une vingtaine de projets, en plus d'assurer la direction de la maison Tête première, pour les œuvres de fiction littéraire. Elle œuvre toujours comme consultante indépendante en édition.

 

Roberson Édouard

Chercheur senior

Roberson Édouard est titulaire d’un doctorat en sociologie du développement. Depuis une dizaine d’années, il s’investit principalement dans le renouvellement du savoir relatif aux questions sociales capitales du monde contemporain, notamment les inégalités, la pauvreté, la violence et la gouvernance mondiale.  Il participe également à des projets de recherche appliquée pour proposer aux décideurs et aux intervenants du milieu des outils et des méthodes d’intervention fondés sur des données probantes. Il compte à son actif plus d’une vingtaine de publications scientifiques, dont les ouvrages collectifs Pauvreté quotidienne, pauvreté planétaire, (Nota bene, 2017) et Politiques d'intégration, rapports d'exclusion. Action publique et justice sociale (PUL, 2008). De 2009 à 2010, il a coordonné un programme de maîtrise en criminologie à l’Université d’État d’Haïti, où il a mis en place l’Observatoire national de la violence et de la criminalité (ONAVC), en partenariat avec le Programme des Nations unies pour le développement. Membre de plusieurs regroupements scientifiques, il est corédacteur en chef de la revue scientifique Haïtiano-Antillaise.

 

Elmer van der Vlugt, chercheur à l'Observatoire québécois des inégalités

Elmer van der Vlugt

Chercheur

Elmer détient une maîtrise en politiques publiques de l’Université du Michigan (États-Unis) ainsi qu’un baccalauréat en sciences politiques (Université de Leyde, Pays-Bas) et une mineure en économie (Université Libre d’Amsterdam, Pays-Bas).

Avant de rejoindre l’équipe de l’Observatoire, Elmer a travaillé pour divers organismes privés et publics, se spécialisant en analyse politique et en recherche économique.

Jessica Gosselin

Chercheuse

À venir

 

Pierre Tircher

Chercheur

Pierre est présentement candidat au doctorat en relations industrielles de l’Université de Montréal auquel il a accédé directement à la fin de son baccalauréat en Relations industrielles. Son champ d’expertise se situe au niveau de l’économie du travail, des politiques publiques de l’emploi et des questions sociales liées au revenu. Il a coécrit avec Jean-Michel Cousineau l’ouvrage Emploi et salaire – 4ème édition (Presses Universitaires de Montréal) dont la publication est prévue pour janvier 2020. Il est également chargé de cours en microéconomie à l’Université de Montréal.