Bien vieillir au Québec : portrait des inégalités entre générations et entre personnes aînées

Les personnes âgées de 65 ans et plus constituent une part grandissante de la population québécoise : de 20 % aujourd’hui, elle passera à 27 % en 2050. Ce groupe est diversifié et se confronte à des réalités différentes et parfois plus difficiles pour les femmes, les personnes issues de minorités visibles et autochtones. Ainsi, le vieillissement gagnerait à être compris en fonction des besoins spécifiques des personnes aînées et de la diversité de leurs parcours.

Le vieillissement – tant de la population que d’une personne – tend parfois à être associé à une certaine conception plutôt négative de cette étape de la vie. Paradoxalement, plusieurs études montrent que les personnes de 65 ans et plus sont aussi parmi les plus heureuses de la population québécoise.

Conçu à partir des connaissances scientifiques les plus à jour, ce rapport multidisciplinaire et accessible présente un premier grand portrait du vieillissement au Québec et de ses enjeux. Il documente notamment les inégalités entre personnes aînées ainsi qu’entre ce groupe et le reste de la population. C’est à la demande de la Fondation Mirella et Lino Saputo – une organisation qui œuvre à un meilleur exercice social et économique des personnes âgées, des personnes handicapées et des personnes issues de l’immigration – que l’Observatoire a produit cette synthèse des connaissances sur le vieillissement au Québec.

Ce projet a été réalisé grâce au soutien financier de la Fondation Mirella et Lino Saputo

Rapport complet          Rapport synthèse (FR)          Synthesis report (EN)

 

Économie

La section Économie explore la situation des personnes aînées quant à leur revenu, à leur patrimoine, ainsi qu’à leur rapport au travail et à la retraite. Les personnes aînées font face à plusieurs inégalités en termes de situation économique. Puisque le patrimoine se construit souvent de manière inégale, l’accès à un revenu de retraite pouvant être considéré comme suffisant semble avoir diminué avec les années. Les personnes aînées travaillent davantage qu’avant et parfois par nécessité plutôt que par choix, en particulier pour celles ayant un niveau d’éducation moins élevé.

Fiche Revenu          Fiche Patrimoine          Fiche Travail/Retraite

 

Milieu de vie

La section Milieu de vie s’intéresse au logement, au transport et à l’aménagement urbain qui définit les environnements dans lesquels vivent les personnes aînées. À ces égards, les personnes aînées sont confrontées à de nombreux enjeux, malgré des progrès importants dans certains domaines. Les logements sont souvent mal adaptés à leurs besoins et ne sont pas toujours abordables, alors que le maintien à domicile gagne à être favorisé. Le transport et l’aménagement urbain ne semblent pas non plus conçus en fonction des besoins des personnes aînées.

Fiche Logement          Fiche Transport          Fiche Aménagement urbain

 

Bien-être

La section Bien-être porte sur les questions de santé et de vie sociale entourant la situation des personnes aînées. Le bien-être des personnes aînées peut être entravé par des enjeux de santé physique et mentale, mais aussi par la fragilité du réseau social. Si l’espérance de vie continue d’augmenter, les soins de santé sont davantage axés sur le traitement plutôt que sur la prévention et les besoins sociaux des patients. La vie sociale et la santé seraient fortement interreliées, deux conditions pour donner un sens à la vie après le travail.

Fiche Santé          Fiche Vie sociale

Retour à la liste des publications