Les inégalités dans l'actualité

Une formation en ligne contre le harcèlement dans le milieu culturel

Philippe Papineau
Le Devoir

Un peu plus d’un an après avoir reçu le mandat de la part de Québec de mettre sur pied des formations contre le harcèlement dans le milieu culturel, l’Institut national de l’image et du son (INIS) a dévoilé mardi la plateforme en ligne Il était une fois… de trop, un site gratuit, dynamique et coloré, qui va permettre aux travailleurs du domaine « de mieux s’informer et de mieux réagir aux situations », estime le patron de l’INIS Michel G. Desjardins.

Cette démarche, née des secousses de l’affaire Weinstein et de ses répercussions dans le milieu culturel québécois, notamment autour des cas de Gilbert Rozon et d’Éric Salvail, a été lancée en mars dernier avec un budget de 500 000 $. La somme comprend des dépenses pour la mise à jour et la continuité de la plateforme dans le temps.

« Le mandat était de rendre quelque chose d’accessible pour l’ensemble du milieu de la culture dans l’ensemble du territoire, rappelle Michel G. Desjardins. [Le numérique] était pratiquement la seule façon de remplir le mandat d’une façon intelligente. »

Il était une fois… de trop a donc l’avantage de pouvoir être consulté de partout et à tout moment, des avantages non négligeables pour les travailleurs culturels dont les horaires sont souvent atypiques, souligne le d.g. de l’INIS.

Voir l'article complet

Retour à la liste des nouvelles