Les inégalités dans l'actualité

Les agressions sexuelles dénoncées sont toujours en hausse

Stéphanie Marin
La Presse Canadienne

Il ne semble pas y avoir d'essoufflement dans le nombre de plaintes déposées à la police, près de deux ans après le mouvement de dénonciation #MoiAussi.

MONTRÉAL — Le taux d’agressions sexuelles signalées à la police a encore augmenté au pays en 2018, relève Statistique Canada, et il ne semble pas y avoir d’essoufflement dans le nombre de plaintes déposées par les victimes, près de deux ans après que le mouvement de dénonciation #MoiAussi soit devenu viral.

L’année 2018 a connu une hausse des agressions sexuelles rapportées à la police de 15 pour cent par rapport à l’année précédente.

En tout, quelque 28 700 agressions de cette nature ont été déclarées aux forces policières l’an dernier.

La quasi-totalité (98 pour cent) de ces agressions déclarées a été classée comme étant de niveau 1, ce qui veut dire qu’elles n’impliquaient pas d’arme ou n’avaient pas causé de lésions corporelles apparentes à la victime, ajoute Statistique Canada dans son rapport. Ce qui ne signifie pas qu’elles ne laissent pas de blessures psychologiques.

Voir l'article complet

 

Retour à la liste des nouvelles