Les inégalités dans l'actualité

L’OCDE appelle les gouvernements à la rescousse de la classe moyenne

Éric Desrosiers
Le Devoir

Au coeur du bon fonctionnement des économies et des démocraties, la classe moyenne est en perte de vitesse dans les pays développés, confirme l’OCDE.

Aux prises depuis des années avec des revenus qui augmentent moins vite que leurs dépenses, les familles de la classe moyenne ont de plus en plus de mal à maintenir leur mode de vie et en sont de plus en plus frustrées, conclut l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) dans un rapport dévoilé mercredi et intitulé : Sous pression : la classe moyenne en perte de vitesse.

« Les gens sont en colère. Ils estiment ne pas recevoir ce qui leur revient », a déclaré le secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurría, lors du lancement du rapport aux Nations unies à New York, évoquant la montée de toutes sortes de courants populistes, isolationnistes ou anti-système dans plusieurs pays riches. « Les pouvoirs publics doivent entendre les préoccupations des citoyens, mais aussi protéger et promouvoir le niveau de vie de la classe moyenne. Cette démarche permettra de stimuler la croissance économique et de créer un tissu social plus solidaire et plus stable. »

Voir l'article complet

Retour à la liste des nouvelles