Les inégalités dans l'actualité

« Ils ne sont pas prêts à sacrifier leur vie sur l’autel du travail »

Mathieu Gobeil
Radio-Canada

Le monde du travail a changé considérablement en quelques générations. Les jeunes d'aujourd'hui sont-ils mieux au travail que leurs parents à leur âge? Les exigences augmentent, les salaires stagnent, mais les 20-35 ans priorisent leur vie personnelle avant tout.

« Je voulais vraiment être rédactrice publicitaire », raconte Roxanne Thiffault-Roux, jeune trentenaire de la région de Québec. « Après mon bac en communication, j'ai été quatre ans sur le marché du travail, j'ai enchaîné les contrats, mais ce n'était pas aussi stimulant que je pensais et c'était difficile d'avoir accès à des emplois comme concepteur-rédacteur. T’sé, c'est beaucoup d'appelés, peu d'élus. »

Après un retour chez ses parents, elle se lance dans un autre baccalauréat, cette fois-ci en rédaction professionnelle, avant de poursuivre au 2e cycle. Les contrats se succèdent, puis elle décroche un emploi à temps partiel comme professionnelle de recherche dans le milieu universitaire. Ses tâches sont stimulantes, son horaire flexible et elle peut travailler à la maison.

Voir l'article complet

 

Retour à la liste des nouvelles